Compréhension écrite avec vocabulaire expliqué : Aide de l’ONU suite aux explosions à Beyrouth.

photo beyrout

https://news.un.org/fr/story/2020/08/1074392

Explosions mortelles à Beyrouth : solidaire du Liban, l’ONU propose son aide

4 août 2020
Voici le texte publíe sur le site de l’ONU, texte auquel j’ai apporté quelques explications de vocabulaire.

Les Nations Unies ont exprimé leur solidarité (solidaire) avec le Liban suite à la double explosion mardi dans le port de Beyrouth qui a fait plusieurs morts et blessés. L’ONU a offert (offrir) son aide. Plusieurs membres du personnel onusien ont été blessés.

Une double explosion a frappé mardi après-midi la zone portuaire (portuaire est l’adjectif du nom un port) de la capitale libanaise. Un bilan provisoire rapporté par plusieurs médias fait état d’au moins 73 personnes tuées et 3.700 blessés.

Par la voix de son porte-parole adjoint, le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres a exprimé ses plus sincères condoléances aux familles des victimes, ainsi qu’au peuple et au gouvernement libanais, à la suite des « horribles explosions » qui ont frappé Beyrouth.

M. Guterres a souhaité un prompt (la promptitude = la rapidité / quelqu’un qui est prompt à faire quelque chose, est rapide) rétablissement (rétablir) aux blessés.

Des condoléances et des souhaits de rétablissement partagées par le Président de l’Assemblée générale des Nations Unies, Tijjani Muhammad-Bande, et le Coordinateur spécial des Nations Unies pour le Liban, Jan Kubic. Le Président de l’Assemblée générale a réitéré (réitérer = répéter, refaire / une réitération) sa solidarité avec le Liban pendant cette période. « Nos sympathies, nos prières (le verbe est prier) sont avec vous, avec le Liban », a, pour sa part, déclaré M. Kubic à l’adresse du peuple libanais, sur son compte Twitter.

Les Nations Unies proposent leur aide et participent à la réponse

« Les Nations Unies restent engagées à soutenir (le soutien) le Liban en ces temps difficiles et participent activement (actif, active, activer, action) à la réponse à cet incident », a précisé le porte-parole adjoint de M. Guterres. Au nom des Nations Unies, M. Kubis a offert au Premier Ministre libanais, Hassan Diab, l’aide humanitaire et tout autre assistance nécessaire. La Coordinatrice spéciale adjointe des Nations Unies pour le Liban, Najat Rochdi, qui vient tout juste de prendre ses fonctions à Beyrouth coordonnera (la coordination) l’aide onusienne (onusien, onusienne, sont les adjectifs utilisés lorsqu’on parle de l’ONU, on dit une équipe onusienne, des moyens onusiens) avec les autorités respectives, a précisé sur Twitter le Bureau du Coordinateur spécial. « Nous sommes prêts à aider et à fournir toute assistance et soutien », a pour, sa part, déclaré sur Twitter le Commandant de la bleus de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL), Stefano Del Col.

Le Ministre de la santé publique du Liban, Hamad Hassan, a instruit (instruire, dans le sens de donner des instructions, de donner des ordres, des directives) à tous les hôpitaux de prendre en charge (la prise en charge) les blessés et de couvrir (la couverture) leurs frais de soin. Son Ministère a également appelé les équipes médicales à se porter volontaires. La Croix-Rouge libanaise a, de son côté, lancé un appel d’urgence pour des dons de sang (donner son sang) de tout type au Liban afin de venir en aide aux blessés. « Nous travaillons avec le Ministère de la santé publique du Liban pour assurer que les fournitures de traumatologie sont disponibles », a, pour sa part, déclaré le Bureau de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour la Méditerranée orientale. « L’OMS est prête à soutenir le gouvernement et les travailleurs de la santé à sauver des vies », a déclaré sur Twitter son Directeur général, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Plusieurs membres du personnel de l’ONU blessés par les explosions

La double explosion à Beyrouth a fait de nombreux blessés, « dont plusieurs membres du personnel des Nations Unies travaillant au Liban », a précisé Farhan Haq, le porte-parole adjoint du Secrétaire général de l’ONU, dans un communiqué publié mardi soir.

Le Département des opérations de paix de l’ONU a indiqué sur Twitter que plusieurs Casques bleus (les Casques bleus sont les militaires des pays appartenant à l’ONU et qui doivent participer à des opérations de paix) participant à la Task Force maritime dela FINUL et dont les bateaux étaient ancrées (ancrer / un bateau est ancré = un bateau est stationné) dans le port de Beyrouth, ont été blessés dans les explosions. « Certains d’entre eux l’ont été sérieusement », a précisé la FINUL sur son compte Twitter, ajoutant que l’un de ses bateaux a été endommagé (endommager, un endommagement) par les explosions.

Les Casques bleus blessés ont été transportés vers des hôpitaux. La FINUL évalue (évaluer, une évaluation) actuellement (actuel, actuelle, actualiser) la situation, y compris l’ampleur (une ampleur = une importance) de l’impact (un impact = une conséquence) des explosions sur son personnel.

Rappel ! Croire / Croître / Accroître

ecrirre

Réponse à une question d’un étudiant de Vientiane :
croire / croître / accroître
Attention, aucun lien entre ces trois verbes !

croire : la croyance, croyable, incroyable.
Au présent de l’indicatif :
je crois
tu crois
il croit
nous croyons
vous croyez
ils croient

croître (grandir, se développer) : la croissance, croissant, croissante.
Au présent de l’indicatif : (attention, accent circonflexe sur les personnes du singulier)

je croîs
tu croîs
il croît
nous croissons
vous croissez
ils croissent

accroître (augmenter) : un accroissement
Au présent de l’indicatif :
j’accrois
tu accrois
il accroît (attention à l’accent circonflexe sur le verbe à la troisième personne du singulier, c’est tout)
nous accroissons
vous accroissez
ils accroissent

Exemple : Pour accroître (augmenter) ma richesse (s’enrichir, riche, la richesse), je dois croire en mes capacités. Mon entreprise ne peut croître (grandir) que si j’accrois mes clients. Mais déjà, vous pouvez me croire, nous croissons (grandissons, nous nous développons) très vite. Alors, si vous croyez en vous, vous accroissez ainsi très vite les partenaires. C’est incroyable, ce que je vous demande de croire ? Croyons en nous (impératif) !

Ok, c’est clair ?
😉😉😉