Dialogues pour les étudiants A1 – A2 débutants /

cours deuxième année

Anna et ses amis, Angelina, Barbara, Lisa, Caroline, Mathilde, Natalia, Clara, Alexandra, Marco, John, sont dans le jardin. Ils discutent !

 

Anna / Qui veut aller à la mer avec moi ?

Angelina / Moi, j’adore voyager !

John / Aller à la mer, c’est bien ! Nous pouvons faire du sport, nager, marcher, manger des fruits de mer, lire, dormir, écrire, apprendre le français avec le blog du professeur Vincent !

Barbara / Je ne suis pas d’accord ! Je veux aller à la campagne et à la montagne ! Je souhaite aller à Dalat ! Dalat, c’est une ville française !

Caroline / Je suis d’accord avec Anna ! La mer, c’est très bien ! Nous avons besoin de quitter Saigon pour se reposer !

Mathilde / J’ai un ami à Nha Trang ! Il a un grand bateau !

Lisa / Je n’aime pas la mer ! Je ne sais pas nager ! Et à Nha Trang, il y a trop de touristes ! Je suis d’accord avec Barbara ! La campagne, pour voir les animaux, prendre des photos des arbres, des rivières, et la montagne, pour faire du vélo, du cheval, c’est mieux que la mer !

Natalia / Oui, oui ! Oh la la la ! La campagne, c’est bien ! Nous pouvons louer une maison ! Ce n’est pas cher ! Si nous allons au bord de la mer, c’est très cher ! Nous devons louer une chambre d’hotel ! Dans les hotels, il y a beaucoup de bruit ! Nous ne pourrons pas dormir !

Clara / Mais si nous allons à la mer, à Nha Trang, comment y allons-nous ? En bus, en avion, en train, en voiture, en moto ?

Alexandra / En moto, pourquoi pas ? Nous pouvons visiter beaucoup de petits villages ! Nous pouvons rencontrer beaucoup de gens !

Marco / Hein ? En moto ? Aller à Nha Trang à moto ? Non, non, non ! Impossible ! 400 kilomètres à moto ! C’est très loin ! C’est très fatiguant ! C’est très dangereux ! Il y a beaucoup de voitures et de camions sur la route ! Nous pouvons avoir un accident et mourir ! Je ne veux pas aller à l’hopital !

Anna / Nous irons à Nha Trang en avion ! Ne vous inquiétez pas ! J’achèterai pour tout le monde un billet ! Viet Jet propose des vols très bon marché !

John / Moi, je déteste Nha Trang ! Maintenant, il y a trop de touristes ! Les touristes ne respectent pas l’environnement ! Il y a trop de Chinois !

Angelina / Ha ha ha ! Moi, je ne suis d’accord avec personne ! Je veux voyager dans le monde ! Je veux visiter des pays étrangers ! Comme la France, l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne, le Maroc, le Sénégal, le Brésil, l’Argentine, le Canada, l’Australie, la Corée du Sud, le Japon, les Etats-Unis !

John / J’ai peur de l’avion ! J’irai à Nha Trang en train !

Barbara / Mais pourquoi as-tu peur de l’avion ? Ce n’est pas dangereux ! Tu peux dormir dans l’avion ! Le voyage entre Saigon et Nha Trang est de 45 minutes. C’est un petit voyage en avion !

Caroline / A la mer, nous pouvons prendre des photos ! Nous pouvons faire des barbecues avec les fruits de mer ! Nous mangerons des soupes locales !

Mathilde / J’ai appris à faire de la plongée sous-marine. Je peux vous enseigner comment faire !

Lisa / Je nage très mal ! Je dois mieux apprendre à nager. Ensuite, quand je saurai nager, j’apprendrai la plongée sous-marine.

Marco / A Nha Trang, nous louerons une chambre d’hotel ? Mais nous irons dans quel hotel ?

Clara / Je connais un excellent hotel au centre ville de Nha Trang !

Mathilde / Combien coute la nuit ?

Clara / Une nuit coute 25 dollars !

Caroline ! Cela ne coute pas trop cher ! Comment s’appelle l’hotel !

Anna / L’hotel s’appelle l’hotel des Ecrivains. Il est près de la mer. Le matin, nous pouvons faire du sport sur la plage. Qui aime courir sur la plage ?

John / Je peux courir mais juste un peu !

Angelina / Moi, je cours tous les jours 4 kilomètres !

Barbara / Je préfère le yoga !

Marco / J’ai mal aux pieds et aux genoux ! Je ne peux pas courir mais je peux marcher !

Clara / J’aime faire du karaté sur la plage !

Anna / Alors, nous irons tous sur la plage à 5 heures ! Nous ferons le sport que nous aimons ! Ensuite, nous prendrons le petit-déjeuner ensemble ! Etes-vous contents ?

Tout le monde est très content !

 

Comment parler d’un livre et d’un film !

cours deuxième année

Texte écrit par Vincent Ricouleau Graham, professeur de droit, de français général, de français médical et de français juridique.

Comment parler d’un livre et d’un film ?

D’abord, vous devez dire par qui le livre a été écrit.

C’est l’occasion de revoir la conjugaison du verbe écrire.

Ainsi, vous pouvez dire : Le livre a été écrit par Victor Hugo. Victor Hugo est l’auteur du livre. Le livre a été fait par Victor Hugo. Victor Hugo est l’auteur qui a écrit le livre.

Pour un film ? Le film a été fait par Hanh Nguyen. Hanh Nguyen est la réalisatrice. Jean-Luc Godard est le réalisateur.

Vous indiquez la date de l’écriture du livre et de sa publication. (le verbe indiquer, une indication, préciser, une précision). Vous indiquez la date de la réalisation du film et de la sortie du film.

Vous devez aussi préciser la nationalité de l’auteur du livre et du film.

Victor Hugo est un écrivain français.

Hanh Nguyen est une réalisatrice vietnamienne.

C’est bien de rappeler la biographie de l’auteur. La biographie, c’est la date de naissance, de la mort, et les informations principales de la vie de l’auteur. C’est bien aussi de rappeler la bibliographie. La bibliographie est l’œuvre de l’auteur. Quels livres a déjà écrit l’auteur ? Quels films a déjà fait le réalisateur.

Ne pas confondre la biographie et la bibliographie.

Vous devez préciser le thème, le sujet, du livre et du film.

De quoi parle le livre ? Quels sujets sont-ils traités par le livre ? Par le film ? Quel est le thème du livre ? Du film ? 

Tout dépend du livre. C’est un livre d’histoire. C’est un livre d’économie, de médecine, de littérature, de droit, de psychologie, d’architecture. C’est un roman. C’est un essai. Un essai est un livre de réflexions sur un thème précis. C’est un livre politique. C’est une biographie. Une biographie est un livre qui étudie la vie d’une personne. On dit que l’auteur d’une biographie est un (e) biographe.

Vous pouvez dire : le livre raconte l’histoire d’une famille, de la guerre, d’une aventure etc… Le livre évoque l’histoire de la seconde guerre mondiale. Le verbe évoquer. Le nom est une évocation. Le film parle de la guerre. Le film évoque la ville de New York.

Vous devez dire à quelle époque se passe le livre ou le film.

Le livre se passe en 1945.

Le film se passe en 1988.

On utilise le verbe se passer.

L’histoire du livre se passe au dix-neuvième siècle. Au vingtième siècle.

Si l’histoire du livre ou du film vous intéresse, voici les mots à utiliser :

L’histoire est intéressante, fantastique (le fantastique), magnifique (la magnificence), passionnante (la passion), fascinante (la fascination), merveilleuse (la merveille), extraordinaire, exceptionnelle (une exception), unique (une unicité), émouvante (une émotion).

Si l’histoire du livre ou du film ne vous intéresse pas, voici les mots à utiliser :

L’histoire du livre ou du film est inintéressante (un intérêt, intéresser, intéressant, inintéressant).

L’histoire du livre ou du film est ennuyeuse. (un ennui, ennuyer, ennuyeux, ennuyeuse).

L’histoire du livre (ou du film) est faible. (une faiblesse).

Si l’histoire du livre ou du film est très forte, très triste ? Comment exprimer ses émotions, ses opinions, ses avis, ses jugements ?

Vous pouvez dire :

Je suis bouleversé. C’est le verbe  bouleverser. Le bouleversement.

Je suis perturbé. C’est le verbe perturber. La perturbation.

Je suis ému. C’est le verbe émouvoir. Une émotion.

Je suis effrayé. C’est le verbe effrayer. La frayeur. La grande peur.

Le livre est bouleversant.

Le film est perturbant.

Le livre est émouvant.

Le film est effrayant.

Comment parler des personnages du livre et du film ?

Les personnages sont sympathiques (la sympathie), antipathiques (l’antipathie), gentils (la gentillesse), méchants (la méchanceté), généreux (la générosité), égoistes (l’égoisme), adorables (une adoration), cruels (la cruauté), bouleversants (le bouleversement), ambitieux (une ambition)…

Envoyez-moi vos questions ! N’hésitez pas !

Bonjour et courage à tous les étudiants algériens et marocains qui utilisent ce blog.

Et courage à mes étudiants vietnamiens !

 

 

 

 

 

Révisions DELF A2 / Débutants DELF B1

18 fac de droit

Exercice écrit par Vincent Ricouleau Graham, professeur de français général, de français juridique, de français médical ! Préparation aux DELF et aux DALF !

Acheter un billet d’avion, de train, de car (un car est un bus qui permet d’aller dans une ville différente, un bus permet de se déplacer dans une ville, à l’intérieur d’une ville) sur internet est facile pour les jeunes (la jeunesse) !

 

Mais comment les personnes âgées (une personne âgée) peuvent-elles (pouvoir, le pouvoir) utiliser un ordinateur ?

 

En effet, les personne âgées connaissent-elles (le verbe connaître, la connaissance) comment fonctionne (fonctionner, le fonctionnement) un ordinateur ?

 

Non, la plupart du temps (most of the time), elles ne savent pas (savoir, le savoir) comment utiliser (une utilisation, utilisable) un ordinateur !

 

En fait, très souvent, ce sont les enfants des personnes âgées qui achètent sur internet les billets d’avion (un avion) de train, (un train), etc…

 

Pourquoi ?

 

Parce que les prix sont moins chers (la cherté) sur Internet !

On dit « acheter quelque chose, un livre, un vêtement, un parfum, des lunettes etc.. SUR Internet ».

 

Nous pouvons avoir des promotions, des discounts !

 

Mais pensez-vous (penser, une pensée) que la disparition (le verbe disparaître) des magasins (un magasin, un magazine, c’est un journal ! Vous achetez un magazine dans un magasin ! ), des bureaux, est une bonne chose ? (le contraire d’une bonne chose : une mauvaise chose).

 

Le chômage (chômer, un chomeur, une chomeuse) ne va-t-il pas se développer avec le E-commerce (prononcez i commerce) ?

 

Si notre société devient numérique (le numérique), la communication (communiquer) entre les gens ne sera-t-elle pas impossible ? (impossible, une impossibilité)

 

La solution peut être de garder (la garde) beaucoup de bureaux (un bureau) et de magasins (un magasin, un magazine – un journal, une revue -, on achète un magazine dans un magasin) afin de (in order to) permettre (la permission) à tout le monde d’acheter (un achat) ce qu’il faut. (le verbe falloir).

 

Les nouvelles technologies (une nouvelle technologie) comme le I-phone, la robotique, les nanotechnologies (une nanotechnologie), Internet, sont fantastiques (wonderful).

 

Toutefois, la solitude (loneless) est très importante en Europe, et au Japon par exemple.

On dit « en » Europe, car le mot Europe est féminin – on dit une Europe – et on dit « au » Japon car le mot Japon est masculin, on dit un Japon. Mais on dit une France, une Algérie, un Vietnam.

Essayez de faire des exercices avec les noms des pays.

J’habite en France, en Allemagne, etc…

C’est important de savoir comment utiliser les prépositions : en France, en Algérie, au Danemark, en Suède, au Maroc, à Cuba, en Malaisie etc…

En : ce sont les pays féminins

Au : ce sont les pays masculins

A : seulement Cuba

La préposition « à » est utilisée pour les villes. J’habite à Alger, à Constantine, à Sétif. J’habite à Paris, à Rome, à Lomé, à La Havane.

En conclusion, la modernité (moderniser, moderne) est positive (le positif, positiver, positivement) à condition de respecter (le respect, respectable) toutes les personnes, jeunes et vieilles. ( la jeunesse, la vieillesse, vieillir).

 

Exercices

 

Conjuguez les verbes suivants au présent, au passé composé, au futur simple, au conditionnel présent. Vous cherchez le nom de chaque verbe, ses adjectifs, et ses adverbes ! Vous m’envoyez vos questions !

 

Vieillir

Partir

Venir

Obtenir

Réussir

Respecter

Moderniser

Utiliser

Essayer

Garder

Prononcer

Falloir

Choisir

Aller